Incommensurable

Par Hugo Verlomme.

Certains mots sont comme des paysages, ils s’expriment par leur seule physionomie. « Incommensurable », ce mot accordéon incarne bien les grands espaces, les grands sentiments. L’horizon, les montagnes lointaines, le ciel, ces beautés qui nous entourent sont par définition incommensurables. Tout comme l’amour. Cela ne se mesure pas.

Pas plus qu’on ne quantifiera les vagues de l’océan ou les grains de sable de nos plages. Nos cinq sens ont terriblement besoin d’infinitude. Et nos yeux ont besoin de se porter sur le lointain.

Collés à nos écrans, nous en oublions de regarder l’essentiel, les perspectives, l’espace… Ce vide qui nous nourrit, un vide devenu salutaire pour nous, qui sommes constamment bombardés de données quantifiées et quantifiables en « bits » d’information, le tout avec seulement deux chiffres, 0 et 1.

J’ai la chance de vivre près du front de mer, cette frontière sans frontière qui nous réunit tous autant que nous sommes. Nous nous accoudons là au bord du monde, pleins de gratitude, pour contempler l’azur sans fin. Là où il n’y a rien à voir, tout commence, notre esprit prend son envol et parfois nous sommes touchés par l’étincelle de la grâce. En mouvement constant, notre monde n’est jamais fini, il se transforme et évolue, et ne pourra donc pas être mesuré. La beauté non plus. En réalité, quelque chose d’incommensurable est plutôt rassurant, car cela n’a pas de prix.

Nous échangeons ces pensées en contemplant les plages des Landes et les Pyrénées au loin, ce paysage immémorial qui traverse les âges. Car nous vivons ici dans l’immensité d’une région de forêts, de cours d’eau, de montagnes, de rivages et d’océan, propices à ce sentiment d’infini qui relie les humains entre eux, au-delà du temps lui-même.

Et si notre vraie richesse était cette vie en mouvement, le développement constant de la biodiversité sous toutes ses formes, par exemple en pratiquant la permaculture dans nos jardins ou bien en créant des aires marines protégées ? Les chiffres brouillent les individus. Et si notre vraie richesse résidait précisément dans l’inquantifiable, l’incommensurable, ce qui ne se monétise pas ? La nature a bien plus de prix que l’argent. Et comme dit le proverbe : « Quand on aime, on ne compte pas »… Mais quand on compte, on n’aime pas non plus.

7 commentaires sur “Incommensurable

Ajouter un commentaire

  1. Oui, profitons des beautés de la nature, rêvons comme nous invite à le faire Hugo avec ce très beau texte.
    Gardons toutefois les pieds sur terre, et, chacun à notre niveau, n’hésitons pas à alerter encore et encore sur la fin de toutes ces merveilles si rien de drastique n’est fait pour arrêter le processus de destruction enclenché depuis un siècle et demi. En 2021, le jour de dépassement, celui où l’humanité a consommé toutes les ressources que la terre peut régénérer en une année a été atteint le 29 juillet. Après cette date, nous avons vécu à crédit!
    Dans les années 1990, ce jour-là, c’était en octobre!
    Oui, rêvons, mais lorsque nous regardons la mer, pensons aussi aux algues vertes, à l’acidification qui détruit les coraux, à la surpêche, aux déchets de plastique qui tuent les animaux marins,…
    Oui, après tout, rêvons, nous sommes tellement désarmés…

    Aimé par 2 personnes

  2. Très beau texte, immensément poétique, admirables photos. Merci , Hugo, pour ce regard romantique sur les beautés naturelles qui nous entourent. Malheureusement, comme le disait si bien Daniel, toute cette splendeur est tellement menacée d’extinction par notre façon abusive de vivre et de prendre sans compter qu’on a la gorge serrée tout en l’admirant. Alors, que ce touchant constat d’Hugo soit pour chacun de nous une raison de plus de faire attention aux fragiles merveilles de notre planète.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :