Empreintes de marins

par Alain LAVELLE

Après Madère, le Cap Vert, l’Amazone, Manaus et les Caraïbes, notre bateau a fait escale aux Açores.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La traversée de l’Atlantique, un peu mouvementée (grand frais), fit que nous avons abordé l’île de Faial avec soulagement. Notre escale à Horta a été un vrai moment de bonheur.

La réputation de Horta n’est plus à faire. De nombreux qualificatifs la magnifient : «la marina la plus colorée du monde, une des plus importantes au monde, pavillon bleu européen depuis 1987, un remarquable refuge pour les yachts de toutes nationalités… ». C’est une escale obligée pour tous les marins qui s’aventurent à traverser l’Atlantique Nord.

 

 

 

Ces aventuriers des mers ne se contentent pas d’une halte reposante ou d’admirer les arabesques des cachalots, dauphins et autres baleines.

Ils ne se limitent pas aux rencontres conviviales et à l’atmosphère chaleureuse du célèbre Peter Café Sport où se nouent de nombreuses amitiés marines.

Ils laissent une trace indélébile et artistique de leur passage en dessinant sur le sol et les murs de la marina leur passion pour les bateaux, les vagues, les oiseaux et les mammifères marins, et en glorifiant les étendues marines et les horizons lointains. Beaucoup d’entre eux entreprennent seuls, en famille ou avec des amis des tours du monde. À Horta leurs arts rupestres constituent de véritables cartes de visite personnalisées offrant aux voyageurs de passage leurs fantasmes et leurs rêves insensés.

Observer ces plaisanciers du grand large à la peau burinée assouplie par les embruns nous emmène loin, très loin… Nous quittons, grâce à eux, un univers matériel borné par de multiples contraintes pour un infini plein de promesses, de liberté et de dangers.

 

 

Ils savent suspendre le temps, ils nous rappellent que la lenteur nous fait découvrir des merveilles.

 

Touriste pressé qui te satisfais de quelques photos originales, prends le temps de regarder  et d’écouter.

 

Leurs messages t’apporteront une salutaire bouffée d’oxygène et la sérénité que tu perds dans les miasmes du quotidien. Ne boude pas leurs croquis, leurs graffitis, et sois attentif à leurs missives, sortes de bouteilles à la mer qui contiennent un authentique élixir de jouvence propre à te donner le goût de l’ailleurs et de la différence.

 

 

Je souhaite que tes errances te conduisent à Horta, tu ne le regretteras pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques photos encore pour poursuivre le voyage…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 commentaires sur “Empreintes de marins

Ajouter un commentaire

  1. Mes errances de lecture me conduisent à lire cet article et je ne le regrette vraiment pas .
    Cela donne envie de passer un moment à Horta et de voyager , mission totalement réussie pour cet article qui figure sur un site qui s appelle arts et voyages .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :