Villages de charme

 

par Joëlle Niger                    

 

Lors de mon récent périple en Occitanie et en Catalogne, j’ai pu découvrir deux villages absolument superbes.

L’un se situe au Nord-Ouest de Montpellier et l’autre à l’Est de Gérone, j’ai donc eu envie de partager mes coups de cœur.

Situé sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle entre les falaises vertigineuses des Gorges de l’Hérault, Saint-Guilhem-le-Désert est une petite cité médiévale classée parmi les plus beaux villages de France, arrivé second en 2012 à l’élection du village préféré des Français sur France 2. Je peux affirmer que ce classement est largement mérité !

Capture

 

Lorsque l’on arrive dans le village, on est tout de suite plongé dans le passé. Sur la place, trône un magnifique platane (planté en 1855) et juste à coté apparaît l’Abbaye de Gellone, joyau de l’art roman, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

IMG-20190925-WA0021
Place du village avec son fameux platane

 

Fondée au début du IX siècle par Guillaume de Gellone (cousin de Charlemagne), cette abbaye détient des reliques précieuses : un morceau de la Sainte Croix, des fragments de linge de Marie, des ossements de Guillaume devenu Saint en 1066 sous le nom de St Guilhem.

apotre-palme1
Saint Guilhem

 

 

Au début du XIe siècle, l’Abbé Pierre 1er fait reconstruire l’abbaye ; on y consacre un autel à St Guilhem. A son apogée, elle comptait une centaine de moines. Puis ce fut le déclin de l’abbaye au XVe siècle, pendant les guerres de religion elle est pillée par les protestants. A la révolution il ne reste plus que 6 moines, elle est alors vendue comme bien national et devient l’église paroissiale du village.

La nef surprend par sa hauteur de 18 mètres, on y trouve aussi l’orgue français le mieux conservé de Jean-Pierre Cavaillé.

Le cloître à la décoration sculpturale laisse entrevoir la trace de quatre ateliers, deux de style roman et deux de style gothique.

Poursuivons notre chemin dans les petites ruelles pittoresques à la rencontre des artisans locaux ou le long du ruisseau « Verdus » et profitons de l’ambiance locale à la terrasse d’un café sur la place du village pour savourer l’instant présent en dehors des périodes estivales bien sûr !

 

 

IMG-20190925-WA0017

IMG-20190925-WA0029

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En repartant du village, une halte s’impose au Pont du Diable construit au XIe siècle, d’architecture romane, situé sur le cours d’eau de l’Hérault, d’où on peut admirer une vue époustouflante sur les gorges de l’Hérault.

IMG-20190925-WA0034

 

IMG-20190925-WA0035

Traversons la frontière française pour nous retrouver en Catalogne  espagnole à la découverte du joli village médiéval de Peratallada (pierre taillée) qui semble sorti d’un conte de fées avec ses ruelles pavées et ses maisons de pierre.

peratallada1

Il a gardé son ancienne allure féodale comprenant une muraille d’enceinte et un fossé creusé dans la roche tout autour.

Murallas_exteriores_de_Peratallada-circle
Remparts et douves
Jordi Gamero Aguilera
Mur d’enceinte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On accède au cœur du village par une porte et là il faut se perdre dans le dédale des rues empierrées qui s’ouvrent sur des impasses ou des passages sous arcades.

Medieval town  Peratallada in Catalonia, Spain

 

IMG-20190925-WA0007

IMG-20190925-WA0010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château privé est la structure dominante avec son donjon ; il fut le fief de la baronnie des Peratallada à partir du XIe siècle.

chateau

L’église Sant Estève, située extra-muros, est un temple du XIIIe siècle ; elle possède une façade typique du style ampordanais du roman tardif. Son clocher présente quatre  ouvertures de forme différentedeux ouvertures sont dotées d’une cloche et surplombent une rosace. Malheureusement il n’est pas possible d’en visiter l’intérieur.

Capture eglise

Flâner dans ce village est un enchantement et d’un romantisme absolu, c’est un paradis pour les photographes (je me suis régalée !) car il ne faut pas beaucoup chercher pour trouver des trésors cachés ou des maisons en pierre recouvertes de magnifiques bougainvilliers. En plus de ses attraits architecturaux, le village est connu pour son offre artisanale respectueuse des traditions et pour son offre gastronomique (je confirme !).

IMG-20190925-WA0015

Prenons le temps de partir à la découverte de notre belle France ; elle regorge de petites pépites qui font la réputation du pays, l’Espagne possède également de beaux trésors à découvrir. Alors « Bon voyage » !

7 commentaires sur “Villages de charme

Ajouter un commentaire

  1. Reportage – photos très alléchant mais il manque une petite note de folie : le « cava » (champagne) de Peratallada ! Merci d’avoir mis en parallèle ces deux villages distants mais un peu semblables par leurs maisons et ruelles.

    J'aime

  2. Merci Joëlle
    Toujours à la recherche de beaux sites , tes photos et récits m’ont fait découvrir ces deux magnifiques villages , toujours un plaisir de te lire, continue …

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :