A PROPOS DE LA DERNIERE ŒUVRE D’ANDRE CHECA.

Par Alain Lavelle. Mon ami André m’a montré sa dernière création prête à se faire une beauté définitive chez le fondeur. Graveur, peintre et sculpteur, au bestiaire substantiel, « l’homme aux mains d’argent » (cf revue WorldTempus), installé en 1975 à Genève a une production qui couvre un large spectre d’objets : montres-bijoux sertis, stylos style art-déco, fleurs... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑