Non, je n’ai pas vu Kiev,…

…ni Odessa ni Marioupol, ou encore Kharkiv, non, je n’ai pas visité l’Ukraine, persuadée que ce pays si proche de nous serait un de nos objectifs de découverte plus tard, lorsque nous aurions épuisé notre curiosité pour des contrées et des cultures plus lointaines.

Mais, voilà que 70 ans après, la guerre vient de frapper à nouveau en Europe et avec elle tout son chapelet de drames humains, de pillages, de destructions et de remise en cause des droits individuels fondamentaux : liberté de penser, de créer et de se déplacer.

Comme à Mossoul ou à Racca, comme à Palmyre ou à Nimroud et comme dans tant d’autres lieux en d’autres temps, dès les premiers jours de guerre, les habitants des villes et villages ukrainiens ont tenté de protéger leurs édifices, leurs statues et leurs œuvres d’art. On a ainsi pu voir dans nombre d’agglomérations des statues monumentales enveloppées de protections comme des momies géantes, des montagnes de sacs de sable entassées pour protéger des édifices religieux ou des musées, des camions emporter vers l’Ouest tableaux et chefs d’œuvre…

Ainsi va le monde depuis la nuit des temps, des hommes sont prêts à risquer leur vie (Monuments Men par exemple) pour sauver les œuvres témoins de leur culture et de leur art de vivre, pendant que d’autres hommes, eux, s’acharnent à les faire disparaitre comme pour effacer l’histoire d’un peuple en lui supprimant sa mémoire (ses traditions, sa culture, ses arts …)

L’UNESCO, dans un récent rapport, dénombre plus de 120 sites patrimoniaux endommagés ou détruits (sites religieux, musées, bâtiments historiques, bibliothèques…). Toujours selon l’UNESCO, en quelques semaines, ce sont des bâtiments baroques, néoclassiques, néogothiques ou brutalistes qui ont disparu ou ont été gravement endommagés.

A Tchernihiv au nord-est de Kiev 70 % de la ville datant du XIème siècle a été détruite.

A Marioupol c’est 90 % de la ville qui est rasée dont son théâtre.

A Lozova, le Palais de la Cuture a été entièrement bombardé…

La liste serait trop longue à éditer. Que restera-t-il du patrimoine ukrainien si riche et si particulier avec ce style baroque cosaque qu’on ne trouve nulle part ailleurs et dont les origines remontent au XVIIème siècle ? C’est en effet sous l’influence de l’hetman cosaque Ivan Mazepa que fut élaborée une synthèse de l’art baroque occidental avec les traditions architecturales de l’église orthodoxe russe et celles du baroque ukrainien en bois. C’est assurément à Kiev que se trouve la plus grande concentration de ce type d’architecture d’une très grande richesse (monastère Saint-Michel, église Sainte-Catherine…).

On ne peut qu’être reconnaissants envers ces femmes et ces hommes qui, dans le chaos de la guerre, se battent pour conserver leur identité et leurs trésors artistiques.

A notre modeste niveau l’un des buts d’Arts et Voyages est de contribuer à préserver, ici comme ailleurs, la mémoire des cultures du monde.

Nicole Imbert-Degrave

Présidente d’Arts et Voyages

5 commentaires sur “Non, je n’ai pas vu Kiev,…

Ajouter un commentaire

  1. De tout temps les guerres ont malheureusement participé à la destruction de chefs-d’œuvre et heureusement que des hommes courageux luttent pour les préserver. Prions pour l’Ukraine et l’arrêt de cette guerre. Continuons effectivement au sein de notre belle Association, de promouvoir l’art et le voyage. Merci Nicole d’y contribuer.

    Aimé par 3 personnes

  2. Si je puis me permettre ce complément d’information, à la suite de la lecture de l’excellent texte de Nicole (émotion et colère impuissante…):
    L’armée russe, pilotée par des experts en tout genre, et pas seulement militaire, ne fait pas que détruire: dans l’un des grands musées du pays, il s’est agi du pillage systématique des œuvres d’art, et notamment d’une importante collection de bijoux et parures de l’Or des Scythes, cette peuplade souvent revendiquée comme l’une des origines du peuple slave. Pas pour la revente à des collectionneurs, mais pour qu’elle rejoigne les collections des musées moscovites.

    Aimé par 3 personnes

  3. Merci infiniment, chère Présidente, d’avoir réussi à éviter l’écueil de prendre parti sur la guerre en Ukraine, tout en déplorant, à juste titre, ses dégâts irréversibles, en particulier sur la Culture d’un peuple.

    En effet, je ne peux que m’affliger de la disparition du trésor des Scythes sans pour autant être certaine de le retrouver un jour en Russie…

    Aimé par 2 personnes

  4. Le pillage et la destruction des oeuvres d’art se répètent dans les périodes de guerre et de conquête, les agresseurs n’ayant comme seul souci que d’anéantir la culture des peuples dominés et la mettre en servitude. Il est donc impératif de combattre toutes les formes de totalitarisme et d’inhumanité. Merci Nicole de nous rappeler que ce combat reste malheureusement d’actualité.

    Aimé par 3 personnes

  5. Merci, Nicole, de consacrer ton édito aux destructions massives des oeuvres d’art et de l’architecture typiques de l’Ukraine provoquées par l’invasion russe. Il est effrayant et consternant de constater comment en quelques jours ce qui a été construit pendant des siècles et représentait l’âme de ce peuple aujourd’hui tant meurtri disparaît à tout jamais sous les obus et les bombes. Bien entendu, nous n’en oublions pas pour autant les pertes humaines tragiques des deux côtés. Mais pour la mémoire des générations futures il est très important que les traces et les empreintes des anciens subsistent et que l’identité de ce peuple – et de tous les pays subissant une guerre – ne périsse pas. Essayons donc à notre niveau de lutter fermement contre racisme, populisme et totalitarisme sous toutes leurs formes.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :